Qui sommes-nous ?

box1
 
Les scouts valaisans regroupent plus de 800 enfants et jeunes répartis dans 18 groupes. Ouvert dès l'âge de 7 ans, le scoutisme propose des activités saines qui permettent d'apprendre tout en s'amusant.
 
Avec plus de 40 millions de membres à travers le monde dont 42'000 en Suisse, le scoutisme est la plus grande association de jeunesse du monde.

Dernières infos

Café scout à Saxon

 

Soirée conviviale entre scouts ! Munissez-vous de votre plus beau sourire, votre sirop préféré et venez échanger vos expériences scoutes. 

Le verre de l'amitié sera offert ;D

 

Si vous avez envie d'y manger, n'hésitez pas à embarquer votre petit steak ou vos brochettes ! 

Rendez-vos Rue St-Félix 1 à Saxon. 

Pour toutes questions, écrivez à Simon Morand !

Walnicie

logo-rtsinfo

Marta Kolinski et Marc Güntert, pour le camp cantonal 2016, au micro de la RTS. Lien 

 

rhonefm

Interview (samedi 30.07 à 12h)

 

nouvelliste

- 07.05.2016

- 04.07.2016

- 30.07.2016 

- 31.07.2016

Histoire du scoutisme en Valais et en Suisse

Si le premier groupe valaisan a été fondé à Monthey en 1912, l’ASV est une association beaucoup plus jeune puisqu’elle fut fondée en 1991 seulement. Elle est issue de la fusion de deux organisations valaisannes: l’association des Eclaireurs et l’association des Eclaireuses.

1907: débuts du mouvement scout en Angleterre

1910: le premier groupe suisse voit le jour à Bâle

1912: Monthey inaugure le scoutisme en Valais

1913: Fondation de l’association des éclaireurs suisses

1919: Création de l’association des éclaireuses suisses

1923: Construction du chalet international du scoutisme, à Kandersteg (BE)

1925: Premier camp fédéral à Berne

1932: 2e camp fédéral à Genève

1938: 3e camp fédéral à Zürich

1948: 4e camp fédéral à Trevani (TI)

1956: 5e camp fédéral à Saignelégier (JU)

1966: 6e camp fédéral à Domleschg (GR)

1980: 7e camp fédéral dans les préalpes (VD/FR/BE)

1991: Fondation de l’Association du Scoutisme Valaisan

1994: 8e camp fédéral à Napf (BE/LU)

2007: 100e anniversaire du scoutisme

2008: 9e camp fédéral dans la vallée de la Linth (GL/SG/SZ)

 

Comment Participier

Votre enfant a plus de 7 ans et désire faire des activités saines dans la nature ?

Tu as plus de 17 ans et souhaite encadrer des jeunes et prendre des responsabilités ?

Les scouts sont là pour vous !

 

Le scoutisme, c’est évidemment la vie sous tente et les jeux en forêt !

Mais le scoutisme, c’est aussi bien plus:

- Des activités sportives et collectives

- Des activités créatrices

- 4 branches pour tous les âges avec des programmes attractifs et adaptés

- Un camp d’été et des week-end entre amis où tu vivras des expériences inoubliables

- L’occasion d’apprendre beaucoup de nouvelles choses et de prendre des responsabilités

- Une ambiance extraordinaire partagée par 40’000 jeunes en Suisse et 40 millions dans le monde

 

 

 

 

Les fondements

Dès la fondation du scoutisme, Robert Baden-Powell a souhaité en faire un mouvement où les jeunes auraient la possibilité d’apprendre tout en s’amusant. Si le but du scoutisme n’est en aucun cas l’éducation, nous leurs proposons en revanche un apprentissage de la vie en donnant par exemple aux jeunes la possibilité de prendre rapidement des responsabilités ou d’organiser des projets.

Chaque pays vit le scoutisme à sa manière. En Suisse, l’objectif du mouvement est de donner à nos scouts tous les outils nécessaires à leur future vie d’adultes. Pour cela nous orientons nos activités selon 5 buts:

La relation à son corps: s’accepter et s’épanouir

Nous découvrons nos émotions ainsi que les besoins et les limites de notre corps. Le scoutisme offre un cadre dans lequel les scouts ont la possibilité de découvrir leurs limites et de les dépasser. Nous proposons des activités qui favorisent le mouvement et incitent à donner le meilleur de soi.

La relation à sa personnalité: être critique envers soi-même et être conscient de sa valeur

Dans la vie, il est important de former sa propre opinion et d’être critique envers soi. Le mouvement scout encourage à prendre d’avantage conscience des possibilités de chacun et à les développer. Ainsi, les scouts développent une assurance qui leur permet d’avancer positivement dans la vie.

La relation aux autres: rencontrer et respecter les autres

Le scoutisme, c’est toujours un travail d’équipe. Les jeunes font partie de groupes et contribuent à leur succès. Ils apprennent ainsi les notions importantes de partage, d’ouverture aux autres et de respect. De même ils ont la possibilité de prendre des responsabilités au sein de ces groupes.

La relation à son environnement: être créatif et respecter l’environnement

Aux scouts, nous decouvrons notre environnement. Nous apprenons à être respectueux envers la nature et tout ce qui nous entoure. Nous nous servons de ce que nous trouvons pour être créatif et débrouillards.

La relation à sa spiritualité: être ouvert et s’interroger

Le scoutisme propose des valeurs morales qui aident à donner une orientation à notre vie.

 


Pour atteindre ces buts, le scoutisme utilise 7 méthodes:

La vie en petits groupes : parce qu’on apprend mieux à 6 qu’à 20, et que ça permet de créer des liens forts.

La progression personnelle : parce qu’on n’a jamais fini d’apprendre ni de progresser. Les 4 branches du scoutisme s’organisent de manière à proposer une progression continue.

La vie en plein air : parce que la nature offre un cadre extraordinaire pour la plupart des activités. De plus, notre société a tendance à de plus en plus s’enfermer, donc aux scouts, on sort !

La loi et la promesse : parce que nous croyons en ces valeurs morales léguées par Baden-Powell au début du 20e siècle et que nous sommes fiers de les perpétuer !

Les rituels et les traditions : parce qu’ils sont l’âme d’une société, et qu’ils permettent aux scouts de s’identifier au mouvement.

L’apprentissage par le projet : parce qu’il n’y a pas mieux pour apprendre les réalités de la vie que de se lancer dans l’organisation d’un projet ambitieux !

Le jeu : parce que ça permet de créer un cadre fort sympathique pour nos activités.

 

Histoire du scoutisme dans le monde

Le mouvement scout, centenaire depuis 2007, est l’une des plus anciennes associations de jeunes dans le monde. C’est aussi la plus nombreuse avec plus de 40 millions de membres dans plus de 160 pays. Voici son histoire ...

Tout commença sur l’initiative d’un général de l’armée anglaise: Robert Baden-Powell.  Alors qu’il était en poste en Inde, il développe une méthode d’exploration et se voit confier la formation de ces “guetteurs” aux méthodes nouvelles qu’il appelle scouts.

Baden-Powell devint par la suite un héros en défendant avec succès la ville de Mafeking, en Afrique du Sud. Alors qu’il manquait de soldats, il délégua des tâches à des adolescents qui les remplirent avec beaucoup d’engagement. C’est à ce moment-là qu’il s’aperçu qu’un grand  nombre de jeunes étaient prêts à prendre des responsabilités si on leur en donnait l’occasion.

Suite à sa notoriété, beaucoup de jeunes anglais se procurèrent son livre “aids for scouting“, dédié dans un premier temps à la formation des soldats. Face à l’intérêt de ces adolescents, Baden-Powell fait le pari d’adapter son expérience militaire pour “apprendre aux jeunes à faire la paix“. Son second ouvrage, “Scouting for Boys“ est publié et son succès est très encourageant. Baden-Powell le constate: un nouveau mouvement est né.

En 1907, Baden-Powell officialise la création des boys scouts en organisant le premier camp scout de l’histoire pour 22 jeunes anglais sur l’île de Brownsea. L’idée scoute séduit rapidement les filles, et avec l’aide de sa soeur, Baden-Powell leur ouvre les portes du mouvement en créant les girls guides.

Rapidement, le mouvement scout devient la première association de jeunesse d’Angleterre et s’exporte aux 4 coins du monde via les colonies britanniques. L’idée arrive en Suisse en 1910. La possibilité de vivre des aventures dans la nature avec d’autres jeunes de son âge, en dehors du foyer famillial est la raison majeure du si grand intérêt pour le mouvement.

Le mouvement suisse est fondé en 1913 sur l’initiative de plusieurs associations cantonale. Le mouvement compte aujourd’hui plus de 40 millions de membres dans le monde, dont 42’000 en Suisse, répartis en plus de 600 groupes scouts.

 

Voir le flux sur Flickr       
scout violet  scout croix mvmt scout